Solide et étanche, le sol lino s’est imposé comme l’une des solutions rénovation les plus populaires. Le sol PVC est en effet très apprécié pour son prix attractif et ses designs variés, imitant de mieux en mieux les autres types de revêtements mais aussi adoptant des motifs inédits. Vous avez encore quelques questions avant de vous lancer ? Découvrez ici nos réponses aux questions les plus posées sur le sol lino !

Sol PVC et linoléum : quelles différences ?

Le sol PVC, familièrement appelé sol lino, et le linoléum sont deux types de revêtements de sol souples différents. Le linoléum est un sol noble, plus onéreux, fabriqué à partir de matériaux naturels (huile de lin, craie, jute, écorce de liège, poudre de bois, résine et pigments naturels). Le sol PVC ou sol vinyle quant à lui se compose de polychlorure de vinyle, soit une matière plastique.

Le sol lino et le linoléum proposent, tous les deux, différents formats : ils sont disponibles aussi bien en rouleau (en général de 2 à 5 mètres de largeur pour le sol PVC, qui est dans ce cas souvent nommé « lino ») qu’en dalles ou en lames.

Le sol lino est-il toxique ?

Non, bien évidemment ! Aucun revêtement de sol ne peut être commercialisé s’il contient des composants toxiques ! Le sol PVC, inoffensif, ne contient pas non plus de métaux lourds et, comme tous les autres types de revêtement, il répond à des normes d’hygiène et de salubrité très précises. D’ailleurs, les normes européennes, et particulièrement les normes françaises, comptent parmi les plus strictes. D’autre part, du fait de sas composition, le sol lino est protégé des bactéries et moisissures et vous offre ainsi un revêtement sain, sans aucun danger pour votre santé.

La qualité de l’air intérieur de votre habitat nous importe : pour cela, nous privilégions les revêtements classés A+, ne dégageant pas ou très peu d’émissions dans l’air intérieur. N.B. : Nous vous invitons, en cas de pose collée de votre sol PVC, à choisir une colle de bonne qualité.

Le revêtement de sol PVC est-il un revêtement facilement inflammable ?

Non. Le lino sol est même l’un des revêtements de sol les plus difficilement inflammables : généralement classé Bfl-s1 (contribution très limitée à l’embrasement) ou Cfl-s1 (contribution limitée à l’embrasement), il résiste à la propagation des flammes et ne dégage que très peu de fumée.

Sol PVC : pour quel usage ?

Le sol PVC est un revêtement polyvalent, répondant à une large classe d’utilisations. Selon les modèles, le sol lino pourra être installé dans les espaces résidentiels, même à fort trafic (salon, entrée, chambre, couloir, bureaux, cuisine…), mais aussi dans les zones commerciales et professionnelles. C’est majoritairement la couche d’usure du sol lino qui définira les lieux où il peut être posé.

Peut-on installer du sol PVC dans la salle de bain ?

Oui ! Le sol lino est parfaitement étanche et imputrescible, ce qui n’est pas le cas du vrai linoléum. Vous pouvez donc installer sans risque votre sol PVC dans toutes vos pièces humides comme la salle de bain, les toilettes, la buanderie et la cuisine.

Pour une installation en pièces humides, nous recommandons soit d’opter pour un sol lino en rouleau de grandes largeurs, soit d’imperméabiliser le vinyle au niveau des raccords grâce à un joint en silicone.

Le sol lino est-il compatible au chauffage au sol et au poêle à bois?

La majorité des revêtements PVC est adaptée à une pose sur les nouveaux systèmes de sol chauffant (ne dépassant pas les 28°C en surface). Vous pouvez facilement vérifier cette information sur la fiche technique des produits qui vous intéressent.

L’utilisation d’un poêle à bois avec un sol lino est plus délicate mais pas impossible : veillez à placer sous et autour du poêle une plaque de protection spéciale, qui préviendra les projections et le rayonnement avec la chaleur d’endommager votre revêtement.

Pose du sol PVC : comment procéder ?

Le sol PVC en rouleau admet trois types de pose différents :

La pose libre est la plus simple et est idéale pour les pièces de superficie faible ou modérée (moins de 25 m²). Le rouleau, ajusté aux dimensions de la pièce, n’est pas fixé au support, ce qui offre une installation très simple et très rapide.

La pose avec adhésif double face, similaire à la pose libre, implique d’apposer de l’adhésif double face au sol le long des murs, qui fixeront le sol lino.

La pose collée signifie tout simplement qu’il faut appliquer de la colle sur le support, avant d’installer le rouleau préalablement découpé.

Dans tous les cas, pour une meilleure adhérence du produit, il est important que le support où vous allez poser le sol lino soit dur, sec, plan, lisse et propre.

Peut-on poser un sol lino sur du carrelage ?

Oui. Vous pourrez directement installer votre sol lino sur votre carrelage, à condition que celui-ci présente des joints fins et peu profonds. Des joints trop prononcés risquent en effet de se voir à travers le sol souple. Les carreaux de carrelage doivent être solidaires du sol : ils ne doivent pas bouger ni sonner creux.

Si les joints de votre carrelage sont trop larges et creux, tout n’est pas perdu : vous avez encore la possibilité d’installer votre sol lino mais il vous faudra effectuer un ragréage, soit appliquer un enduit de lissage.

Sol PVC : comment se passe l’entretien ?

Le sol lino est un revêtement extrêmement simple et rapide à entretenir. Il se nettoie de façon classique, à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur pour la poussière, puis avec une serpillère humidifiée, trempée de l’eau savonneuse. Rien de plus n’est nécessaire ! Cirer ou huiler un sol lino est même tout à fait proscrit.