Contact
Menu
Accueil > Conseil de Ben > Parquet > Parquet : définition, choix des bois, finitions...

Parquet : définition, choix des bois, finitions...

Parquet Massif / Parquet Flottant : Définition

Le terme de plancher implique une fonction porteuse : on parle de plancher haut, le plafond, et de plancher bas, qui peut être en bois.

 

L'appellation de parquet s'applique uniquement aux revêtements dont le parement ou couche d'usure (partie visible supérieure) est au minimum de 2.5 mm avant pose. On distingue les parquets massifs (qui doivent avoir une épaisseur minimum comprise entre 20 et 23 mm) et les parquets en contrecollé.

Définition d’un parquet

Terme réservé à tout revêtement de sol bois ou à base de bois dont la couche d'usure en bois est d'une épaisseur minimum de 2,5 mm.

Schéma de principe - Coupe de parquet

schema de principe - coupe
1. Le parement / Couche d’usure
2. L’âme / Le support
3. Contre balancement / Contre parement
 
types assemblages parquet

Le parquet massif

Le parquet massif est usiné dans une seule frise de bois.
 
Il est proposé en largeurs traditionnelles de 70 ou 90 mm et en grandes largeurs : 140, 170 mm et plus.

Le parquet massif est proposé soit brut de rabotage, soit pré-poncé, soit fini en usine - vernis ou huilé (avec ou sans préparation spéciale) brossé, vieilli, teinté etc.

Le parquet massif est un investissement durable pour l'aménagement des pièces d'habitation. Il est possible de le rénover plusieurs fois (et même de le "relooker" pour suivre la tendance).

Le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est un parquet reconstitué en 2 ou 3 couches de bois apportant chacune ses qualités.

Le parement est en bois noble qui lui donne son aspect. Qu'il soit haut de gamme "monolame" ou autrement "multifrise" (la frise est une planche usinée en lame de parquet), il est habituellement vendu avec une finition vitrifiée.

Son procédé de fabrication industriel permet de le décliner en de nombreuses essences, teintes, variations d'aspects...

En général, il est usiné pour une pose flottante rapide et économique.

L'épaisseur de la "couche d'usure" doit faire au moins 2,5 mm. Une épaisseur de 3,4 mm est un standard dans la profession (rénovable -6 fois maximum - selon ponçage).

Le parquet flottant

Le parquet flottant est un parquet non fixé qui induit un système de pose sans colle !
Sans titre-9
      Parquet contrecollé monolame 
        Pose flottante système clic
        Support HDF (Hight Density Fiber)
     Parquet contrecollé 3 frises
       Pose flottante système clic
       Support latté résineux



Les types de lames de parquet

1frises
Les parquets monolames sont composés d'une largeur unique (comme une planche)
3frises
Les 2 ou 3 frises sont un assemblage de lamelles de taille  identique collées entre elles sur un support pour former une lame.

Les types de finitions des parquets

Les parquets peuvent être : 

 

  •  Brut et finis sur chantier
  •  Fini usine

Finition protectrices
Application en surface

Finition esthetique

Verni brillant : couches constituées de bouche pore +Primaire + finition (Nombre de couches variable)

Verni mat : 7 couches constituées de bouche pore +Primaire + finition

Huilée : 2 couches de huilage en surface souligne le veinage et donne de la profondeur à la teinte

 



Finition Brossée
: Consiste à brosser mécaniquement le bois pour mettre en valeur le veinage et renforcer visuellement sa résistance.
 

Finition Cérusée : Méthode qui permet de faire ressortir le veinage en l'incrustant de résine blanche


Finition Etuvée : Confronte le bois à la vapeur d'eau, afin d'obtenir une teinte plus soutenue et de rendre le bois plus stable.

Finition Chanfreinée : Consiste à biseauter légèrement les bords des lames de manière à créer après assemblage une rainure en V

 

Les choix des bois pour parquet

La différence (de prix et d'aspect) entre un parquet et un autre relève du choix du bois.


      - Le référentiel du bois

Le veinage et le référentiel du bois

Variation de teintes de parquets

De façon naturelle, les bois présentent des variations de teintes : c'est ce caractère naturel qui rend votre parquet AVENUEDUPARQUET unique !

Ceci est particulièrement vrai pour les essences exotiques dont les palettes de couleurs peuvent être très contrastées :

 

     -   L'iroko: du jaune or au brun

     -   Jatoba: du rose foncé au rouge brun

     -   Merbau: de l'orange au rouge brun

     -   Noyer: du beige au brun clair

 

Le référentiel des choix de parquet AVENUEDUSOL

Parquet naturel, choix premium Avenue du Sol

Photo Choix

PREMIUM

 


Bois clair & homogène                 
Présence de droit de fil,
dosse, maille, et de quelques
petits nœuds sains et adhérents
(diam. < 10 mm)

Parquet Choix NATURE Avenue du Sol

Photo Choix

NATURE



Bois de couleurs variées,
présence de nœuds jusqu'à 25mm (mastiqués),
droit fil, dosse, maille et absence d'aubier

Parquet Choix RUSTIQUE Avenue du Sol

Photo Choix

RUSTIQUE

 

 

 Bois à fort contraste,
 présence de nœuds jusqu'à 35 mm (mastiqués),
 présence d'aubier & nœuds de couleurs noirs admis   

Les types de pose selon les types de parquets

Le type de pose dépend de différents paramètres :

La nature du parquet : qu’il soit massif ou contrecollé
La nature du support : chauffage par le sol…
Le système d’assemblage des lames : Rainure et languette ou système CLIC  
L’usage : grand trafic, trafic modéré…
Différence parquet massif, parquet contrecollé et parquet flottant
La pose clouée concerne uniquement les parquets massifs d'au moins 21 mm d'épaisseur.
Ces parquets sont cloués sur un système de lambourdage.
NB : AVENUEDUSOL ne propose pas ce type de parquet


La pose collée en plein concerne les parquets massifs & contrecollés.
En règle générale, la pose collée induit un système d'assemblage R/L.
On entend par pose collée en plein un collage des lames sur le support. Ce type de pose est obligatoire dans le cadre d'un chauffage au sol basse température (système après 1990).


La pose flottante collée concerne les parquets contrecollés.
On entend par pose flottante collée, un collage des rainures & languettes uniquement.
Dans ce cas, il est interdit de coller les lames de parquet au sol.
La pose flottante sans colle concerne les parquets contrecollés dotés d'un système d'assemblage par enclipsage (clic angulaire).
Par simple rotation d'une lame avec l'autre, l'assemblage se fait par emboîtage très facilement et rapidement.

 

 Poser un parquet contrecollé (flottant) :



NB : la pose d'un parquet contrecollé est régit par une norme appelée DTU (document technique unifié) édictant les règles de l'art ; il s'agit du DTU 51.11
L'ensemble des points détaillés ci-après y font références.

 

La résistance des parquets à la lumière :

Les bois exposés au soleil sont plus ou moins sujets à des variations de couleurs. Ainsi un tapis, posé sur un parquet exposé à la lumière (ouverture fenêtre, véranda…) provoquera une ombre et un changement de couleur de votre parquet. Attention, ce phénomène est irréversible…
Variation de couleurs de bois aux UV

Les essences des différents parquets

La norme Européenne NFP 63-202 cite une liste d'éssences utilisable en parquet en précisant leur dureté.

Les principaux critères utiles sont :

  •  L'origine des parquets
  •  Aspect du bois parfait *
  •  Densité
  •  Dureté de brinell (résistance au poinçonnement)

* Attention le bois est un matériau naturel. Certaines essences présentes une stabilité plus ou moins importante (réaction à la lumière, changement de couleurs) 


Essence


Origine


Aspect du bois parfait


Densité


Dureté de brinell


Chêne


Europe


Brun jaunâtre


0,71


2,4 à 3,4


Cumaru


Amérique du sud


Brun rouge


1,07


3,4 à 4


Doussié


Amérique du sud


Brun rouge


0,80


3,4 à 4


Erable


Europe


Blanc


0,60


-


Hêtre


Europe


Brun clair


0,65


2,8 à 4,2


IPE


Amérique du sud


Brun


0,65


-


Iroko


Afrique


Brun jaune


0,65


3,0 à 3,7


Jatoba


Amérique du sud


Brun rouge


0,97

 


Merbau


Asie & Océanie


Brun


0,83


4,1 à 4,9


Noyer


Europe & Asie


Brun clair


0,63


2,5 à 2,8


Pin sylvestre


Europe


Jaune clair


0,50


1,4 à 2,3


Teck


Asie & Océanie


Brun jaune


0,67

 


Bambou


Asie


Brun jaune

 

 


Wengé


Afrique


0,87

 

 

Liste non exhaustive*

Guide de choix des parquets : Usage / Qualité

Pièces de vie, couloirs, chambres d'adulte ou d'enfant... Le classement des variétés par dureté permettent de choisir en tenant compte du trafic de la pièce concernée et de la présence ou non d'un accès à l'extérieur. Seuls certains parquets sont adaptés aux pièces humides : Le teck, les bambous...


L'usage
: Le choix du type de parquet dépend du type de local - Habitation, magasin, bureau - et donc l'usage correspondant.
Le classement d'usage obtenu sur un parquet et plancher bois, à l'état brut, est acquis pour un produit comportant une finition.

tableau classe parquet2

Quel parquet pour chez moi ?

Les lames larges, très prisées aujourd'hui, donnent aux pièces le cachet du plancher naturel. Il faut les privilégier dans des grandes pièces.

 

Les lames courtes et moyennes permettent de réaliser des motifs et créent des ambiances raffinées, à la façon des parquets historiques.

 

Les lames longues à une, deux ou trois frises perpétuent l'esprit des parquets traditionnels des intérieurs bourgeois et cossus.

 

Motivé par l'esthétique, le choix de la variété du bois est essentiel dans le respect des critères d'usage. Les tons clairs, les bois blancs et blonds inspirés par le style nordique confèrent une atmosphère lumineuse et donnent l'impression d'agrandir l'espace. On trouve dans cette palette des variétés originales comme le bambou, qui s'affirme comme un bois clair très actuel.

 

Les tons chauds ou sombres, les rouges et les roux, les variétés comme le wengé, qui tire vers le noir, se marient bien avec les intérieurs douillets.





Besoin d'aide

Besoin d'aide