Contact
Menu
Accueil > Menu gauche > FAQ > Les sisals / joncs / nature

Sisal, jonc de mer, jonc de montagne, fibres végétales, fibres naturelles...

DEFINITIONS

Qu’est-ce qu’une fibre naturelle ?

sisal_boucle_colors_amb

Que l’on parle de sol naturel, de sol en fibre naturelle ou de sol en fibre végétale, on parle toujours d’un sol souple composé de fibres végétales. Il peut s’agir de jonc de mer, de jonc de montagne, de sisal, de coco ou encore de bambou. Si chaque type de fibre végétale possède ses caractéristiques propres, les sols naturels présentent quelques traits en commun.

 

Les sols naturels donnent un aspect confortable, chaleureux et authentique. Ils sont souvent utilisés dans le cadre décoration à l’atmosphère naturelle, pure, dépouillée… Les sols en fibres végétales sont aussi appréciés des personnes soucieuses de la qualité de l’air intérieur, grâce à l’absence de fibres synthétiques. Ce sont des sols sains.

 

D’autre part, les fibres végétales sont relativement épaisses et souples, d’où une sensation de grand confort. Le sol naturel va atténuer les sons et jouer le rôle d’isolateur phonique. De même, la fibre végétale est connue pour isoler thermiquement le sol. Elle régule aussi l’humidité de la pièce en retenant ou au contraire en rejetant l’humidité excédentaire. Enfin, comme les fibres naturelles sont antistatiques, elles sont plus difficilement inflammables.

Qu’est-ce que le sisal ?

sisalLe sisal est une fibre végétale issue de l’agave, un cactus que l’on trouve dans les zones subtropicales d’Amérique centrale. Le sisal a conquis les intérieurs de nos maisons grâce à sa résistance, son aspect lisse et confortable, ainsi que sa grande palette de coloris. En effet, le sisal est naturellement blanc écru mais il supporte très bien toutes sortes de teintures (contrairement aux autres fibres végétales). C’est un très bon régulateur de l’humidité dans une pièce.

Qu’est-ce que le jonc de mer ?

jonc de merLe jonc de mer est une plante aquatique originaire des estuaires d’Asie (Pacifique). Sa fibre aime naturellement l’eau. Les sols en jonc de mer doivent d’ailleurs être régulièrement humidifiés pour éviter que la fibre ne devienne cassante. Le jonc de mer est très résistant et peu sensible aux tâches, ce qui le rend très facile d’entretien.

Qu’est-ce que le jonc de montagne?

Le jonc de montagne est une plante aquatique provenant de rivières d’altitude. Fabriqué selon les mêmes procédés que le jonc de mer, les sols en jonc de montagne possèdent quasiment les mêmes avantages.

Quelle est la différence entre sisal et jonc de mer ?

sisal-color-ambiance

La principale différence entre le sisal et le jonc de mer ou le jonc de montagne, c’est la résistance. Ainsi, le sisal craint les tâches d’humidité et est plus sensible aux tâches de manière générale que le jonc de mer ou le jonc de montagne. Le sisal ne peut donc pas être installé dans une pièce humide comme une salle de bain. Il est aussi préférable d’éviter de le poser dans une chambre d’enfant où il serait vite sali. Il demande dans tous les cas un entretien régulier. Les sols en sisal sont un peu moins résistants que les sols en jonc, surtout lorsqu’il s’agit de sisal bouclé. Pour les pièces à fort trafic, il faut donc préférer le jonc de mer ou le jonc de montagne.

 

A l’inverse, le jonc de mer est donc plus résistant aux tâches et plus facile d’entretien. Il peut aussi être installé en salle de bain, sous certaines conditions. En effet, si le jonc de mer aime l’humidité, il peut se mettre à pourrir en cas d’humidité trop forte (apparition de tâches noires). Il faut donc veiller à l’installer dans des pièces bien ventilées. Pour le reste, la grande résistance du jonc de mer permet de l’installer dans tous types de pièces, aussi bien en usage domestique que professionnel.

LES PRODUITS

Quelle est la largeur des rouleaux ?

Tous nos sols en sisal, jonc de mer ou jonc de montagne sont disponibles en rouleaux de 4m de largeur. La commande minimale est donc de 4m2, correspondant à une longueur de 1m.

Tissage des sisals et joncs de mer

Nos sols en sisal et jonc de mer sont disponibles dans plusieurs coloris, avec plusieurs sortes de tissages. Le sisal est disponible en tissage classique ou grosse boucle, ce qui permet d’obtenir un relief plus marqué. Nos sols en jonc de mer présente des motifs de tissage fin, en damier plus ou moins épais ou encore en chevron. Ils permettent de créer différents styles, tout en gardant l’aspect naturel et authentique de la fibre végétale.

Classement feu des sisals et joncs de mer

Dans notre gamme de sols naturels, seuls les sols en jonc de mer et jonc de montagne sont classés feu. Nos joncs de mer bénéficient d'un classement feu CfLS1, qui est l'Euroclasse équivalent à la classification M1. Ce classement permet d’installer ce produit dans des pièces recevant du public. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien (classement feu).

Peut-on fabriquer un tapis en sisal ou jonc de mer ?

Certains de nos joncs de mer et sisals sont utilisés pour la fabrication de tapis sur mesure. Il vous suffit pour cela de sélectionner la matière, le coloris ainsi que la finition désirée. Plus d’informations sur nos tapis sur mesure en sisal et jonc de mer.

INSTALLATION DU SISAL ET JONC DE MER

Pose du sisal et du jonc de mer

La pose des sols à fibres végétales est exclusivement collée. La fibre naturelle peut en effet se déformer plus facilement que certaines fibres synthétiques. La pose collée permet donc d’empêcher ces variations. Poser un sol en sisal ou en jonc de mer ressemble globalement à la pose d’une moquette. Pour la découpe, il faut cependant prévoir des ciseaux très affutés, car les fibres sont assez rigides et relativement difficiles à couper. Pour toute coupe, nous vous conseillons de couper entre les fils de chaîne. Il est préférable de couper deux fils de chaîne pour éviter l'effilochage. Enfin, les lès doivent être posés côte à côte dans la même direction.

 

On conseille aussi d’entreposer le sisal ou le jonc de mer dans la pièce où il va être posé, au moins 48h à l’avance (et si possible déroulé). Ainsi, au moment de la pose, la fibre se sera déjà adaptée aux conditions d’hygrométrie et ne risque pas de s’étirer ou de se rétrécir après la pose.

Peut-on mettre du sisal ou du jonc de mer dans une salle de bain ?

Les revêtements en fibres naturelles peuvent trouver leur place dans votre salle de bain, à condition de choisir le bon ! Le sisal est en effet à proscrire dans les pièces humides, car il craint les tâches d’humidité. Par contre, le jonc de mer peut tout à fait être utilisé dans une salle d’eau. Il faudra cependant veiller à ce que la pièce soit bien ventilée pour éviter le risque de moisissure.

Peut-on utiliser le sisal ou le jonc de mer en extérieur ?

Non, les fibres végétales ne sont pas adaptées pour un usage extérieur, par exemple sur une terrasse. Cependant il existe une alternative très esthétique avec les moquettes tissées plat, composées à 100% de fibres synthétiques et qui ne craignent pas les intempéries (résiste à la pluie, aux ultra-violets…). Dans notre gamme de moquettes tissées plat, vous pourrez utiliser tous les produits de la collection Nature, qui imitent avec beaucoup de naturel l’esthétique des fibres végétales. Ces produits ont aussi l’avantage de pouvoir être nettoyés avec des produits à base de javel. Enfin, cette collection Nature est aussi disponible en tapis sur mesure.

ENTRETIEN DU SISAL ET DU JONC DE MER

Entretien quotidien

Le sisal n’apprécie pas l’eau. Il convient donc de le nettoyer très régulièrement avec un aspirateur afin de le dépoussiérer. Le nettoyage doit toujours se faire à sec et la serpillière est proscrite.

 

A l’inverse, le jonc de mer a besoin d’être régulièrement humidifié pour que la fibre ne devienne pas cassante. Il faut donc passer de temps en temps une serpillère humide, qui lui permettra de conserver élasticité et brillance. L’aspirateur doit aussi être passé de temps en temps pour dépoussiérer le jonc de mer.

Risque lié aux pièces humides

Le sisal ne peut être installé dans les pièces humides. Par contre, le jonc de mer est, comme son l’indique, une plante aquatique qui, par définition, ne craint pas l'eau. Dans une pièce à vivre, il faut même l'humidifier régulièrement pour que les fibres ne deviennent pas cassantes. Dans une salle de bains, cependant, il faut que la ventilation soit excellente, faute de quoi le jonc va moisir (et donc noircir), surtout si une chaleur de fond (celle du plancher) entretient l'équation "chaleur + humidité".  Si vous constatez, par exemple, que vos joints sanitaires de tour de baignoire ont tendance à noircir, c'est que la pièce est insuffisamment ventilée.

Pour tout autre renseignement, n'hésitez pas à nous contacter au 01 49 89 27 98 




Besoin d'aide

Besoin d'aide